Un couple découvre que des parents sont morts ensemble pendant la première guerre mondiale | Couple discover relatives died together in WW1

Source : BBC – https://www.bbc.com/news/uk-scotland-45599382
Par David Allison

Orcq.be - John et Jane Fenwick avec une photo du soldat Andrew Webb, décédé à Orcq en 1918
John et Jane Fenwick avec une photo du soldat Andrew Webb, décédé à Orcq en 1918

Une tentative de trouver les proches de 16 soldats britanniques morts dans un petit village belge à la fin de la Première Guerre mondiale a fait une découverte remarquable.

Un couple marié, John et Jane Fenwick, de Larkhall dans le South Lanarkshire, savaient séparément qu’ils avaient un grand oncle qui a servi avec le Black Watch et qui est mort pendant la Première Guerre mondiale.

Mais le couple n’avait aucune idée de la proximité de la connexion.

Les hommes ont été tués lors de la même bataille et ont enterré seulement trois sépultures.

Trace parents

La découverte a été faite par la généalogiste Michelle Leonard, qui aidait à retrouver les familles des soldats, dont huit du Black Watch, qui sont enterrés dans le cimetière du village d’Orcq.

Les militaires sont morts le 23 octobre 1918, quelques jours avant la fin de la première guerre mondiale, au cours de ce que l’on a appelé « l’avancée de la victoire ».

Les soldats ont été tués lors d’une violente résistance allemande à Orcq, près de Tournai, à 100 km à l’ouest de Bruxelles et à 5 km de la frontière française.

Maintenant, les habitants du village veulent trouver des proches pour pouvoir honorer les hommes qui les ont libérés il y a 100 ans.

Mme Leonard, une généalogiste basée à Glasgow, aidait à retrouver des proches lorsqu’elle a découvert que les Fenwick étaient liés à un soldat décédé à Orcq.

M. Fenwick est le petit-neveu du soldat Thomas Bartie, de Duddingston à Midlothian.

Son épouse Jane est la petite-nièce du soldat Andrew Webb de Carluke, dans le South Lanarkshire.

A bid to find the relatives of 16 British soldiers who died in a small Belgian village at the end of World War One has made a remarkable discovery.

Married couple John and Jane Fenwick, from Larkhall in South Lanarkshire, both separately knew they had a great uncle who served with the Black Watch and died in WW1.

But the couple had no idea just how close the connection was.

The men were killed at the same battle and buried just three graves apart.

Trace relatives

The discovery was made by genealogist Michelle Leonard who was helping to trace the families of the soldiers, including eight from the Black Watch, who are buried in the cemetery in the village of Orcq.

The servicemen died on 23 October 1918, just days before the end of WW1, during what was dubbed the « Advance to Victory ».

The soldiers were killed during fierce German resistance in Orcq, which lies near Tournai, 100 km west of Brussels, and just 5km from the border with France.

Now the people of the village want to find relatives so they can honour the men who liberated them 100 years ago.

Ms Leonard, a Glasgow-based genealogist, was helping to trace relatives when she discovered that the Fenwicks were each related to a soldier who died in Orcq.

Mr Fenwick is the grand-nephew of Private Thomas Bartie, from Duddingston in Midlothian.

His wife Jane is the grand-niece of Private Andrew Webb from Carluke in South Lanarkshire.

 

Orcq.be - soldat Andrew Webb avait 22 ans lorsqu'il est mort à Orcq dans les dernières semaines de la guerre
Soldat Andrew Webb avait 22 ans lorsqu’il est mort à Orcq dans les dernières semaines de la guerre

Mme Leonard a déclaré: « Ce fut un moment incroyable.

« Juste en pensant que deux générations plus tard ce couple se rencontre et se marie et n’a absolument aucune idée que ces deux hommes se connaîtront.

« Ils ont servi dans le même bataillon, ils se sont battus côte à côte, ils sont morts côte à côte, quelques semaines avant la fin de la guerre dans ce petit village d’Orcq.

« Et ils sont enterrés là, presque côte à côte, avec seulement trois tombes entre eux sur le même rang. »

Ms Leonard said: « That was an amazing moment.

« Just thinking that two generations later this couple meet and marry and have absolutely no idea that these two men will have known each other.

« They served in the same battalion, they fought side by side, they died side by side, just weeks before the end of the war in this small village of Orcq.

« And they are buried there, almost side by side, with just three graves between them on the same row. »

Orcq.be - Les hommes sont enterrés très près l'un de l'autre dans le cimetière belge
Les hommes sont enterrés très près l’un de l’autre dans le cimetière belge

Mme Leonard a dit que c’était très inhabituel.

« C’est la première fois que je rencontre une coïncidence comme celle-ci », a-t-elle déclaré.

Voyage émotionnel

M. Fenwick, un officier de police à la retraite, a déclaré: « C’était une surprise, un choc et c’était très émouvant lorsque vous avez commencé à penser à ces deux gars et à notre situation actuelle.

« C’est un voyage émotionnel en pensant à la façon dont ils ont perdu la vie et pourquoi ils ont perdu la vie.

« Mais c’est aussi avec fierté qu’ils ont fait le sacrifice ultime. »

John et Jane Fenwick ne seront pas à Orcq le 20 octobre pour l’événement commémoratif, car ils se rendent déjà au mémorial officiel de Black Watch à Perth.

Mais ils disent qu’ils se rendront en Belgique pour payer leurs respects à un autre moment.


Black Watch est mort à Orcq

Ms Leonard said it was very unusual.

« This is the first time I have come across a coincidence like that, » she said.

Emotional journey

Mr Fenwick, a retired police officer, said: « It was a surprise, a shock, and it was quite emotional when you start thinking about these two guys and where we are now.

« It’s an emotional journey thinking about how they lost their lives and why they lost their lives.

« But it is with a sense of pride as well that they did make the ultimate sacrifice. »

John and Jane Fenwick will not be in Orcq for the memorial event on 20 October because they are already going to the official Black Watch memorial in Perth.

But they say will travel to Belgium to pay their respects at another time.


Black Watch dead in Orcq

Orcq.be - Soldat John Barber faisait partie des huit soldats de Black Watch décédés à Orcq
Soldat John Barber faisait partie des huit soldats de Black Watch décédés à Orcq

Soldat John BARBER , numéro de service S / 25462. Né en 1897 à Stoke Newington.

Soldat Thomas Robertson BARTIE , numéro de service S / 9729. Né en 1886 à Duddingston, Midlothian.

Sous-lieutenant Frederick Kenneth CUMMING , numéro de service S / 25352. Né en 1900 à Singapour.

Le soldat Thomas Chapman COCKBURN , numéro de service S / 12506. Né en 1893 à Cockburnspath, Berwickshire.

Caporal suppléant Richard IZATT , numéro de service S / 26870. Né en 1884 à Crossgates, Fife.

Soldat Edward SOWERBY , numéro de service S / 6158. Né en 1893 à Blackburn, Lancashire.

Soldat Thomas WALLER , numéro de service S / 25347. Né en 1899 à Dalziel, dans le Lanarkshire.

Soldat Andrew WEBB Numéro de service S / 25378. Né en 1896 à Carluke, dans le Lanarkshire.

 


Honorer sa mémoire

Un groupe de membres de la Légion royale britannique de Douvres a déclaré avoir réussi à retrouver la famille de tous les soldats de Black Watch tombés il y a 100 ans.

Private John BARBER, Service Number S/25462. Born 1897 in Stoke Newington.

Private Thomas Robertson BARTIE, Service Number S/9729. Born 1886 in Duddingston, Midlothian.

Second Lieutenant Frederick Kenneth CUMMING, Service Number S/25352. Born 1900 in Singapore.

Private Thomas Chapman COCKBURN, Service Number S/12506. Born 1893 in Cockburnspath, Berwickshire.

Lance Corporal Richard IZATT, Service Number S/26870. Born 1884 in Crossgates, Fife.

Private Edward SOWERBY, Service Number S/6158. Born 1893 in Blackburn, Lancashire.

Private Thomas WALLER, Service Number S/25347. Born 1899 in Dalziel, Lanarkshire.

Private Andrew WEBB Service number S/25378. Born 1896 in Carluke, Lanarkshire.

 


Honour his memory

A group of Royal British Legion members from Dover say they have managed to trace family of all the Black Watch soldiers who fell that day 100 years ago.

Orcq.be - Chris Barber avec une photo de son parent John Barbe
Chris Barber avec une photo de son parent John Barbe

Chris Barber, le neveu du soldat John Barber, a confirmé qu’il allait, avec d’autres membres de sa famille, traverser la Manche pour s’y rendre.

M. Barber a déclaré: « Je veux juste aller représenter ma famille et honorer sa mémoire. »

L’historien Orcq, Bernard Demaire, se réjouit que certains membres de la famille puissent venir.

One of those traced, Chris Barber, the nephew of Private John Barber, has confirmed he, along with some other family members, will be heading across the Channel from his home in Hertfordshire to attend.

Mr Barber said: « I just want to go to represent my family and honour his memory. »

Orcq historian Bernard Demaire is delighted that some relatives will be able to come.

Orcq.be - M. Demaire a déclaré qu'il voulait rendre hommage aux hommes décédés
M. Demaire a déclaré qu’il voulait rendre hommage aux hommes décédés

Il a déclaré: « Mon premier objectif n’était pas de rechercher des proches, c’était de rendre hommage aux soldats, mais bien sûr, les proches seront les bienvenus ce jour-là. »

Le carnage de la Grande Guerre a laissé un héritage de vies non vécues, de mariages jamais réalisés, d’enfants jamais nés.

Raison de plus pour le petit village belge d’Orcq de montrer sa solidarité et son appréciation à ceux qui ont payé le prix ultime et de partager ce moment le plus largement possible.

He said: « My first objective was not to search for relatives, it was to render an homage to the soldiers, but of course the relatives will be welcome on this day. »

The carnage of the Great War left a legacy of lives not lived, of marriages which never happened, of children never born.

All the more reason, perhaps, for the small Belgian village of Orcq to show its solidarity with and appreciation for those who paid the ultimate price, and to share that moment as widely as possible.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *